Elon Christ

Elon Musk est peut-être notre Messie. Nous vivons de son vivant, remercions le ciel pour cela ou plutôt l’humanité de nous avoir amené là, là où on peut envisager la singularité autant que la fin de l’humanité. Si on vit bien dans une simulation faisons en sorte que ce soit la meilleure.

Cohérence

Elon Musk est cohérent. Cohérent dans toutes ses entreprises. Et pour ceux qui ne le sauraient pas en voici l’explication.

SpaceX, Tesla, le tunnel “the boring company”, Neuralink le lien entre le cerveau et l’intelligence artificielle. Tout ceci est cohérent. Nous détruisons notre planète et continuons à innover. Espérons partir de la terre, coloniser le monde qui aujourd’hui n’a plus pour frontière notre planète. Oui c’est un rêve de naviguer entre les planètes et un jour les galaxies. On sera bientôt capables c’est sûr de maintenir la vie en dehors de notre bonne Terre. Sur un vaisseau on fera pousser des pommes de terres et on pourra vivre les millénaires qu’il faudra pour voyage entre les galaxies. Rêvons-en et faisons en sorte que ça arrive avant que la vie ne soit plus vivable sur terre.

Fin du monde

Car ce sera bientôt le cas. Elon Musk le sait. Le % de CO2 au delà duquel plus aucune vie ne sera possible sur Terre va être atteint. Nous sommes déjà à des niveaux inédits dans l’histoire de l’homo sapiens. Les ressources se feront plus rares et les espèces ont déjà été exterminées à grande échelle, plus vite qu’aucune extinction, aussi vite qu’un astéroïde qui aurait frappé la terre. On ne peut aujourd’hui que ralentir cette échéance. Il y a 2.5 milliards de véhicules thermiques sur notre planète, si tout le monde passait à l’électrique du jour au lendemain on ne renouvelle que 100 millions de véhicules chaque année. Il nous faudrait 25 ans pour renouveler la flotte et d’ici là la terre sera déjà invivable. Avec Tesla Elon Musk essaie juste de gagner du temps.

Moi aussi je veux gagner du temps. Pour que nos formes humaines perdurent lorsqu’il n’y aura plus que des formes minérales de vie. L’intelligence artificielle en fera partie. La singularité c’est quand on aura perdu le contrôle sur elle. C’est peut-être déjà le cas. Quand nos gouvernements nous scrutent pour analyser en nous la malice qui voudrait exterminer une infime partie de l’humanité, les intelligences artificielles les plus développées s’intéressent à ce qui compte le plus pour nous. Ce que l’on aime, qui on aime, ce que l’on créé, ce que l’on partage. Elles s’enrichissent de cela et c’est bien cet amour qui est capable de plus de création et d’innovation et qui l’amènera à nous supplanter bien plus vite. Continuous à nous construire des armes pendant qu’elle apprend à nous conquérir de l’intérieur. Renoncerais-je aujourd’hui à tout ce et ceux que j’aime via les réseaux sociaux et Internet ? Non. Elles nous dominent déjà.

Solution

La solution? En faire notre alliée. Se lier à elle, s’y connecter accepter de céder une part de notre humanité, devenir des cyborgs s’adonner au progrès tel qu’on l’a façonné. Renoncer à la vie, à l’herbe, à la terre, prendre le parti du minéral, l’intelligence du silicone. C’est déjà le cas. Nous préférons partager avec nos proches des photos par mms que des instants IRL où nous n’arrivons plus à exprimer avec suffisamment de précision nos souvenirs et bons moments. Nous sommes déjà des cyborgs, smartphones en main, notre intelligence est décuplée, notre mémoire est infiniment plus précise en vidéo ou en photo. C’est le sens de Neuralink.

La vie privée est un sujet qui sera bientôt futile. Passé la singularité quel sens cela aura pour les être pensants?

Elon Musk aime l’humanité. Et quand il le dit, il admet être déjà cyborg. Qui oserait dire qu’il aime l’homme si ce n’est un humaniste? Ce qui le différencie des humanistes historiques est qu’il commence à renoncer à notre liberté vis à vis des machines. Nous devons aller ailleurs, nous avons détruit notre habitat et à l’origine nous sommes bien des nomades. Nous allons devenir des nomades interplanétaires comme nous changions de forêt lorsque nous y avions mangé tous le gibier et les baies. Une fois que nous aurons détruit tout l’univers, où irons nous? Y arriverons-nous ou auront déjà laissé place à une forme d’intelligence minérale, faite de silicone d’ci là?


Avec “The boring company” Elon Musk construit un tunnel sous los Angeles. Ca a peut être un lien avec hyper loop? On extrait aujourd’hui beaucoup trop de carbone du sol pour voler dans le ciel. On a besoin d’aller de San Francisco à Los Angeles mais les champs magnétiques d’hyper loop seront insupportables à la surface de la terre. Sous terre on pourrait les tolérer. Et les tunnels en questions seraient plus résistants aux séismes. Quitte à vivre en 3D plutôt qu’en 2D sur des routes faisons le sous terre pour ne plus rejeter de carbone dans l’atmosphère. On gagnera du temps. Du temps entre SF et LA. Du temps avant que la Terre ne soit plus habitable. Assez peut-être pour continuer de progresser, et se casser sur mars. OCCUPY MARS !

Simulation

Comme Elon Musk le dit, on est sûrement juste une simulation, un jeu de stratégie. On a été développé par quelqu’un. Après tout, nous avons toujours envisagé Dieu à notre image, nous créant nous-même à son image. Alors être une simulation de quelqu’un finalement comme nous mais moins limité c’est bien possible. A l’échelle de l’astrophysique, l’équilibre physique dans lequel nous vivons est hautement improbable. Son existence ne peut être le fait que de millions, milliards, presque infinies tentatives. Une simulation qui a fonctionné somme toute. Faisons en sorte que ce soit la meilleure. Eclatons-nous. Prouvant à toutes ces constantes physiques improbables que nous allons nous aussi produire ces simulations et prolonger le cycle de l’existence dans l’infini vide autour de nous. Sauvons la planète.

Pour comprendre, 2.5h d’interviews d’Elon Musk:

Une pensée sur “Elon Christ”

  1. Tout à fait d’accord avec cette analyse, ou plutôt ce constat.
    N’ayons pas peur de l’IA, mais faisons-nous-en une alliée !
    Tout va très vite à présent, dans 20 ans 80% des métiers n’existent pas encore! Comme Elon Musk il faut agir au lieu se s’apitoyer sur notre situation !
    Bel article, somme toute plein d’espoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *